27 juin 2021

Madness Glastonbury 2009 version complète pour la première fois sur la BBC

 


La BBC diffuse sur son iplayer pour la première fois sous le nom de Glastonbury Experience des concerts complets et remastérisés de nombreux groupes.

Depuis ce week-end et pour une vingtaine de jours vous pouvez voir pour la première fois le concert complet de Madness enregistré en 2009 ! 

One Step Beyond
Embarrassment
The Prince
NW5
My Girl
Dust Devil
The Sun and the Rain
Chase the Devil
Clerkenwell Polka
Bed and Breakfast Man
Shut Up
Forever Young
House of Fun
Wings of a Dove
Baggy Trousers
Our House
It Must Be Love
Madness
Night Boat to Cairo

 Il faudra télécharger un VPN afin de pouvoir voir la vidéo de France, car le iplayer de la BBC ne fonctionne qu'en Grance-Bretagne !






12 juin 2021

Réédition de l'album The Rise and Fall en vinyle !

 


Les rééditions vinyles des albums de Madness se poursuivent avec la sortie le 25 juin chez Warner en France du fameux The Rise and Fall. Inclus, notes de pochettes exclusives de Stevie Chick (Mojo, NME) et de Mike Barson, Lee Thompson, Suggs, Woody et Chris.
 
Warner a oublié de mettre le dernier morceau de l'album sur le bon de précommande magasin ci-dessous. Pas d'inquiétude, le titre sera bien sur le disque... LOL
 
 Keep Moving suivra en septembre !



15 mai 2021

Madness, The Get Up ! Quelle soirée inoubliable !!!

 



Madness a donné pour la première fois une soirée payante en live stream sur internet le 14 mai 2021. Et je peux vous garantir que tout le monde en a eu pour son argent, tellement le spectacle était superbe !!



La soirée à commencé à 20 h 40 avec un duplex des membres du groupe racontant des anecdotes sur différents clips des maddies diffusés en entier. Rigolo de voir tout le monde débattre et rire . On voit même Suggs en train de boire son Coca et rouler sa cigarette !!! lol !!




A 21 H 30, c'est au tour de The Get Up de commencer ! Charlie Higson est excellent dans son rôle de maître de cérémonie, et l'on retrouve tout l'humour qui caractérise Madness depuis ses débuts dans cette soirée. Lee Thompson se trompe de chemin pour enter dans la salle tandis que Charlie présente les lieux à Suggs. On y voit Madness (Los Palmas Seven) jouer une belle version remaniée de Los Palmas Seven puis Suggs rejoint le reste du groupe dans la salle et s'assoie avec eux comme spectateur de la soirée. On voit aussi Mike "The Queen" Barson, Hilarant ! 






Charlie Higson parle des débuts du groupe et la scène s'ouvre. La première partie commence comme dans une sitcom. Nous sommes chez les Barson et le groupe fait ses premières répétitions. Les maddies chantent quelques secondes My Girl sur l'air de Baggy Trousers....



Madness joue ensuite My Girl, Bed & Breakfast Man et Feeling so Fine (reprise de Johnny Preston (1960) adapté d'un morceau de 1955 de Shirley & Lee que jouaient les Invaders à leurs débuts) puis Suggs sort une écharpe de Chelsea et décide de partir au stade voir son équipe jouer !!! Le groupe se retrouve sans chanteur et lance une annonce ! Le premier remplaçant à se présenter est l'acteur / chanteur  Roland Gift (Akrylykz / Fine Young Cannibals) et ils jouent ensemble une reprise du Hong Kong Syndicate, Concrete and Clay. Le second à se présenter à la porte est Paul Weller ! ce dernier chante "The Harder They Come" de Jimmy Cliff avec les Maddies !! Génial !!! 

Enfin Suggs revient et c'est le feu d'artifice avec  The Prince et Madness !




The Queen prend son porte voix et nous fait l'intro de One Step Beyond pour lancer la deuxième partie du show !!! Le groupe est accompagné par la section de cuivres et Mez aux percussions. Nous avons droit à One Step Beyond, Embarrassment, Shut Up, NW5, House of Fun, Our House, Baggy Trousers, It Must Be Love, mais aussi à trois nouveaux titres vraiment excellents : Baby Burglar, If you Go Mad et Cruellest Comedy.




Une soirée magique qui se terminera par l'annonce d'une grosse tournée en Grande-Bretagne pour la fin de l'année 2021.

Pour résumer, on peut dire que Madness était au top et que la soirée c'était 20 sur 20 !

Bravo  !!!

Un grand merci à Jon "Forever" Young pour certaines photos de cet article !



9 mai 2021

Madness, tête d'affiche du festival Rétro C Trop en France (80) en juin 2022

 


Madness sera la tête d'affiche du festival Rétro C Trop en juin 2022 à Tilloloy dans la Somme (80). 

Le festival se déroule les 24, 25 et 26 juin 2022. Pour le moment on ne sait pas quel jour va passer Madness. Pour acheter vos billets c'est ICI où sur les sites habituels (Fnac etc...) ou magasins (Auchan, Leclerc, Carrefour etc...)



2 mai 2021

Before We Was We: Madness by Madness, première partie en version gratuite sur YouTube !


Le documentaire Before We Was We: Madness by Madness, en trois parties à vue la diffusion de son premier épisode ce week-end sur BT TV. Ce premier épisode est visible gratuitement sur la chaîne YouTube de ce média. Les deux prochains épisodes sont en diffusion payante.



En bonus le questions-réponses de Suggs et Chris Foreman :



A noter que le tout est en version originale (anglais).

19 avr. 2021

Madness live sur internet le 14 mai : The get up !

 


Madness va donner une soirée spéciale filmée au London Palladium le vendredi 14 mai 2021.

Intitulée The Get Up,  Madness présente cette soirée en disant :

"Regardons les choses en face, divertir est la seule chose à laquelle nous sommes bons ... Alors nous nous sommes réunis avec Charlie Higson (de The Fast Show) et avons concocté un spectacle avec de la musique live, des chansons nouvelles et classiques de Madness, de la comédie, certaines incroyablement spéciales. des invités et même Mike Barson jouant le rôle de SAR la reine Elizabeth II."

Cette soirée diffusée sur internet est payante. Une vingtaine d'Euros environ. Vous pouvez réserver ICI à partir du 23 avril. Vous payez un ticket et ensuite vous recevrez un lien exclusif pour pouvoir voir le concert sur votre ordinateur. Bien sûr, vous pouvez prendre uniquement un ticket, même si vous êtes 3 ou 4 chez vous pour voir cette soirée !!! Lol !!

Pour le moment aucune information sur le fait que cette soirée soit disponible (toujours en payant) en rediffusion dès le lendemain de la première diffusion. Pour exemple, il existe des soirées live payantes que vous pouvez revoir plusieurs jours après et d'autres qui sont uniquement diffusées une seule fois.








10 avr. 2021

Madness : Les dernières news au 11 avril 2021

 


Ca bouge sur les réseaux sociaux !  Mark Bedford a posté une photo (voir ci-dessus) et Chris Foreman une vidéo (Twitter) où il a identifié le French- MIS et le MIS Mexico... Répétitions de nouveaux morceaux pour un nouvel album ? Répétitions pour le fameux concert streaming sur internet dont les membres de Madness avaient parlé fin 2020 ? A suivre !!!





Madness participe une nouvelle fois au Record Store Day (12 juin 2021)  cette année avec la sortie en vinyle de Madness - I Do Like To Be B-Side The A-Side Vol 2. La suite du volume 1 édité aussi pour ce fameux jour dédié aux disques ! 11 morceaux de Drinving in my Car à Waiting for the Ghost Train. Cliquez ICI pour plus d'infos. Parmi les sorties du Record Store Day de cette années ont peu aussi citer les disques de The Clash, Desmond Dekker, George Dekker, Elvis Costello, Ian Dury, Jerry Dammers (At home organ demos 1980-82 sur Two Tone Records) en vinyle 25 cm, The Kinks, Lee Perry, The Magic Gang, Millie Small, The Near Jazz Experience, Mungo's Hi Fi, The Police, The Selecter (Live Coventry 79) sur Two Tone Records, Studio One Ska singles box set, Toots & the Maytals,  Toutes les news ICI





Sortie du livre (en anglais) de Lee Thompson le 22 avril cliquez ICI pour le commander. Vous pourrez particper à une conversation avec Lee Thompson sur une session spéciale Zoom le 24 avril. Pour plus d'infos cliquez ICI






Suggs parle de Madness de Our House et de ses souvenirs sur Yahoo. Désolé, c'est en anglais et non traduit...




27 minutes du Madstock 1996 !! Cool ! et c'est sur You Tube depuis peu !!




Pour les autres news du groupe, voir les articles précédents !





13 mars 2021

Before We Was We: Madness by Madness, docu-série en 3 épisodes !


Before We Was We: Madness by Madness, docu-série en 3 épisodes sera diffusé en Grande-Bretagne à partir du 1er mai en exclusivité sur AMC et à la demande sur via BT TV.

On espère qu'une chaîne TV francophone aura la bonne idée d'acheter les droits et de diffuser le tout avec des sous-titres... Arte, Canal Plus... Y'a quelqu'un ???  ;-)


25 févr. 2021

Suggs - Songs From Love Letters To London

 


Un énorme merci à Mister B d'avoir réalisé ce fichier collector !!!

Titres chantés par Suggs dans son émission diffusée sur BBC Radio 4. La track-list est excellente !! des titres de Madness, de la carrière de Suggs en solo mais aussi de belles reprises !!

Téléchargement ICI

Suggs - Songs From Love Letters To London
01 - Consider Yourself (from the 1968 musical ''Oliver !'')
02 - If It Wasn't For The 'Ouses In Between (a Victorian music hall song cover)
03 - Werewolves Of London (Warren Zevon cover)
04 - The Liberty Of Norton Folgate (Madness cover)
05 - Piccadilly Palare (Morrissey cover)
06 - Lola (The Kinks cover)
07 - Sing (From Suggs solo album ''The Three Pyramids Club'')
08 - Nobody's Fool (The Kinks cover feat. Paul Weller)
09 - Down At The Old Bull And Bush (Florrie Forde cover)
10 - Jailhouse Rock (Leiber & Stoller cover)
11 - Stand & Deliver (Adam Ant cover)
12 - No More Alcohol (from Suggs solo album ''The Lone Ranger'')
13 - That Close (Madness cover)
14 - Let's Go (Madness cover)
15 - One Better Day (Madness cover)
16 - Blackbird (Madness cover)
17 - Camden Town (from Suggs solo album ''The Lone Ranger'')
18 - Deceives The Eye (Madness cover)
19 - Day On The Town (Madness cover)
20 - Top Man Top (Deaf School cover)
21 - Baggy Trousers (Madness cover)
22 - Drunken Sailor (Old Irish sea shanty cover)
23 - You Can't Blame The Youth (Peter Tosh cover)
24 - Waterloo Sunset (The Kinks cover)

Mister B





14 févr. 2021

Our House, The Very best Of Madness en CD aux U.S.A le 12 mars 2021.

 

La presse musicale américaine annonce que la compilation Our House, The very best of Madness (qui devait sortir en mai 2020) devrait finalement sortir le 12 mars 2021 aux Etats-Unis.

La pochette reprend la composante du dernier best-of édité en Europe.
 
La track-list comprend 12 titres avec pour la première fois en édition physique Bullingdon Boys. A noter aussi la version US de Night Boat To Cairo qui figurait sur l'album Madness édité en 1983 chez Geffen aux Etats-Unis. Il y avait aussi sur ce vinyle de l'époque une version remix de It Must Be Love. ce dernier titre n'est pas mentionné US Mixe sur la nouvelle compilation, donc on peut s'attendre à la version habituelle de la chanson.
 
1. Our House
2. It Must Be Love
3. House of Fun
4. Baggy Trousers
5. Embarrassment
6. NW5
7. One Step Beyond
8. The Prince
9. Wings of a Dove
10. Mr Apples
11. Bullingdon Boys
 
12. Night Boat to Cairo (US Version)
 

Normalement il devrait être assez facile de se procurer la galette et le CD sur les sites en ligne habituels !!


Le puzzle Full House de Madness arrive le 22 mars 2021 !!


Après de nombreux groupes dont Kaiser Chiefs et The Magic Gang, c'est au tour de Madness de sortir son puzzle le 22 mars 2021 !! 500 pièces !!

Cliquez ICI pour le commander ! 





 

Madness Rocks Big Ben - New Years 2018 : Les 2 titres non diffusés à la TV !

 


Madness Rocks Big Ben - New Years 2018 : Les deux morceaux non diffusés à la TV ! Driving in my car et Tomorrow"s just another day joués pour "chauffer le public" avant la prise d'antenne de la BBC ! Cadeau !!

Cliquez ICI

Biographie de Lee Thompson à sortir le 21 avril 2021 !


C'est avec grand plaisir que nous apprenons la sortie en avril 2021 de la biographie de Lee Thompson intitulée "Growing out of it" ! Cliquez ICI pour pouvoir pré-commander (sous peu).





Réédition de l'album 7 en vinyle le 26 mars 2021

Bonne nouvelle ! Après One Step Beyond et Absolutely, Réédition en vinyle du troisième album de Madness en vinyle le 26 mars 2021 via Warner en France (et dans les autres pays !) !!



1 janv. 2021

Le French MIS vous souhaite une bonne année 2021 !

 


Le French MIS vous souhaite une bonne et heureuse année 2021. 
Prenez soin de vous et de vos proches ! Que la force et la santé soient avec vous !
En espérant que Madness nous sorte un nouvel album et le fameux DVD live !





19 déc. 2020

Lee Thompson, Absolutely, OSB, concert en France, les dernières news...

 


C'est avec grand plaisir que nous apprenons la sortie en avril 2021 de la biographie de Lee Thompson intitulée "Growing out of it" ! Cliquez ICI pour pouvoir pré-commander (sous peu).

Le 27 novembre 2020 sortait la version 40ème anniversaire d'Absolutely en version vinyle avec de nouvelles notes de pochette de Lee Thompson et Chris Foreman ! Un bonheur !



Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, réédition vinyle du premier album de Madness en version limitée noir et blanc le 15 janvier 2021 !



N'oubliez pas d'aller faire tour sur le Madstore, il y a des dizaines de nouveautés en polos, T-shirts, vestes, chapeaux, mugs etc... ! Cliquez ICI

Madness sera en concert en France le vendredi 2 juillet au festival Beauregard en Normandie. Réservations et billets ICI

Prenez soin de vous et des autres et passez de bonnes fêtes de fin d'année !







22 sept. 2020

Documentaire Madness Before and After !

 Diffusé ce week-end en Angleterre !!



12 sept. 2020

Il y a 40 ans, le 26/09/80 sortait Absolutely, deuxième album de Madness





Absolutely est le deuxième album de Madness, édité le 26 septembre 1980 sur le label Stiff et produit, comme OSB,  par le duo Langer /  Winstanley. Il  est certifié disque d'or le 30 septembre 80 et disque de platine le 23 décembre de la même année. Il grimpe numéro 2 dans les hits outre-Manche et restera 46 semaines classé.

Abslolutely était très attendu, comme tous les deuxièmes albums d'un groupe qui a cartonné avec le premier. 
Fort de des ses tubes, Baggy Trousers (N°3 UK), Embarrassment (n°4 UK) et The Return Of The Los Palmas 7 (n°7 UK), Madness enfonce le clou et devient l'un des groupes les plus populaires en Grande-Bretagne.





Tout en gardant l'esprit du premier album, One Step Beyond, Madness, qui officialise l'arrivé dans le groupe de Chas Smash, change petit à petit d'orientation musicale en laissant le ska de côté et en proposant des titres beaucoup plus pop rock dans la lignée de Ian Dury ou des Kinks avec des clins d'oeil vers la Tamla Motown (Embarassment).

La force d'Absolultely vient de la qualité de sa production et de ses compositions. Outre les 3 tubes cités plus haut, d'autres titres aussi forts auraient pu aussi caracoler tout en haut des hits de 45 tours comme Not Home Today, You Said, Close Escape ou encore Overdone. Madness avait un tel talent de compositions à l'époque que même les face B des singles extraits d'Absolutely sont aussi fortes que les titres du 33 tours, Crying Shame et That's The Way To Do It. L'instrumental The Business deviendra le fameux Take It Or Leave it, titre majeur ouvrant la face B du LP.

La dernière version CD date de 2010 regroupant en deux disques l'album, les faces B des singles et maxis plus le fabuleux concert enregistré par la BBC à l'Hammersmith Odeon de Londres en décembre 1980 (moins Crying Shame qui figure sur un bootleg célèbre mais non cédé par la radio anglaise pour cette édition deluxe). 

La dernière version vinyle est parue en 2014 et la nouvelle version pour fêter les 40 ans sort le 27 novembre 2020 en version remasterisée 180 grammes  chez Warner (voir ci-dessous le bon de précommande).






Pochette originale

Pochette alternative


Paroles de fans :

Alexis Gaudin :  Aussi efficace que le premier album. Ma favorite song est in the rain. 🎶
 
Francois Rose :  Pochette sublime.. morceau préféré ... on the beat pete . Mais comment faire un choix . Par contre celle que je déteste ... los palmas 7. Pour moi Madness a commencé a changer musicalement a partir de la fin de la face À de cet album
 
Thierry Terry D'emmanuele :  Superbe album
 
Frederick Jmr :  En réalité c'est le premier album de Madness que j'ai acheté et c'est vraiment un album extraordinaire je l'ai écouté en boucle pendant un long moment.
 
Éric Morette :  Oui Superbe album ! Supérieur au 1er je trouve. Jeune Ado j'étais en plus fasciné par la pochette, j'ai d'ailleurs vite adopté le look Crombie, Docs basses et Flat-Top en conséquence....😎
 
Dan Fossard :  It's a tough decision between that and One Step Beyond! Both equally brilliant in their own right!
 
Pascal Maignan :  Mon album prefere avec Rise and Fall. Morceaux préférés : close escape et overdone









Bruno Blum et le premier Comix de Madness :




Bruno Blum est le journaliste français qui m'a appris le Ska et le Reggae grâce à ses articles parus dans le mensuel "Best" en 1980. J'ai chopé le virus Madness dès la première écoute de "One Step Beyond" et c'est par ce journaliste par qui j'ai appris que le Ska était l'ancêtre du Reggae, musique née en Jamaïque au début des années 60. Mais Bruno Blum, c'est bien plus qu'un simple journaliste au talent immense qui a fait découvrir avant tout le monde les artistes majeurs de la fin des années 70 et du début des années 80, il a plusieurs cordes à sa guitare et à son arc qui vont l'amener à travailler avec Madness...
 
Bruno Blum est un auteur-compositeur-interprète, guitariste et producteur de musique. Il est également dessinateur de BD, illustrateur, artiste peintre, photographe, écrivain et conférencier. Premier Français à publier des disques d'afrobeat francophone, ainsi que de dub, il a publié plusieurs albums de ses chansons. Il est notamment connu pour son travail sur les trois albums reggae de Serge Gainsbourg, dont il a effectué de nouveaux mixages, des versions dub et des versions DJ en 2003, et un nouveau mixage de l'album en public au théâtre Le Palace (1980) en 2006. Il se produit régulièrement sur scène en tant que chanteur et guitariste soliste, et donne dans toute la France des conférences sur l'histoire du reggae, des musiques africaines et autres sujets liés à la culture rock. Surnommé « Doc Reggae », ses conférences reggae sont accompagnées par son expo photo sur le reggae. Outre ses livres de référence sur la musique, dont plusieurs font autorité, le succès de ses versions française (Guerre) et anglaise du War de Bob Marley enregistrées avec les Wailers lui assurent une certaine notoriété internationale.
 
Revenons en arrière : Après deux condamnations pour vol de disques, l'adolescent à la dérive Bruno Blum part vivre à Londres apprendre le dessin animé avec Oscar Grillo (qui a réalisé plusieurs films d'animation pour Paul McCartney) en 1976-1977. Il vit dans des conditions difficiles, et réside dans des squats où il cohabitera avec des musiciens punks, dont Private Vices et les Electric Chairs. Précoce, il a déjà monté un groupe de rock quand il fait ses débuts professionnels dans Best, le mensuel du rock dont il est correspondant à Londres de 1977 à 1981, chroniqueur, reporter, illustrateur et photographe. Il collaborera des années avec la petite équipe comprenant Christian Lebrun, Francis Dordor et Patrick Eudeline, voyageant (et enregistrant) au fil des années en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Jamaïque. Écrite à la première personne dans un style "gonzo" nouveau journalisme vivant, sa rubrique In The City, où l'on peut suivre l'actualité de l'influent rock anglais, est très lue et marque la jeunesse (dont nous) de cette riche période. Il vit dans un quartier jamaïcain du nord de Londres, où il découvre les sound systems reggae et le dub. Il rencontre de nombreux artistes de reggae dont Steel Pulse, Peter Tosh, Bob Marley, et contribue largement à faire découvrir le reggae en France avec ses articles. Il rencontre aussi des artistes de rock, dont Lou Reed, Johnny Thunders et les Heartbreakers, The Clash, les Sex Pistols, les Rolling Stones, Paul McCartney et Fela Kuti. En 1978, il devient un temps correspondant à Londres du Monde de la Musique, une émission animée par Pierre Lescure sur Europe 1. Il enregistre et tourne en 1978-79 en Grande-Bretagne avec le groupe punk anglais Private Vices, qu'il a fondé à Londres en 1977. Il sera le premier en France à écrire sur des artistes comme les Pretenders, Devo, Linton Kwesi Johnson, Madness, Motörhead ou encore les Stray Cats, qu'il héberge chez lui à leur arrivée à Londres, dont il dessine le premier logo - et crée le tatouage du batteur représentant une batterie marquée de son nom : Slim Jim Phantom.


  
Un extrait de "In The City" (consacré à Madness) dans le mensuel BEST
 
 
Écologiste depuis le lycée, c'est en 1980 après une discussion avec la chanteuse des Pretenders, Chrissie Hynde qu'il devient végétarien comme elle, un thème qu'il mettra plus tard en musique dans sa chanson Les Andouilles. Sa BD de fiction sur Motörhead, Rock Commando, parue dans Best devient en 1980 un comic book en Angleterre. Il est ensuite DJ occasionnel au Marquee Club de Londres. Il crée aussi pour le groupe Madness le périodique Nutty Boys, dont le premier numéro est une BD biographique. Il revient vivre à Paris après l'épisode des Manches à Nice avec le photographe niçois Youri Lenquette à la guitare en 1982. Il entame une carrière de mannequin en 1984-85 et pose pour plusieurs photos publicitaires, notamment pour France Inter. Tout en contribuant à Best dans les années 1980, il participe un temps à l'émission de télévision Les Enfants du rock en tant que reporter et dessine pour les magazines Rigolo, Best et Zoulou, une émanation d'Actuel.
 
French-MIS : Peux-tu nous expliquer comment tu en es venu à travailler avec Madness sur le premier Comix de leur fan-club ?
 
Bruno Blum : Amateur de musique jamaïcaine, j'ai commencé à écrire pour Best fin 1977. Installé à Londres, j'ai été proche de Stiff Records dès le début du label, qui était emblématique de la révolution new wave anglaise qui m'intéressait. J'ai acheté leurs disques (Damned, Motörhead, Nick Lowe, Costello dès 77). Fabrice Cuitad, de chez Barclay France, s'occupait de la distribution de Stiff en France et m'a branché avec eux à la sortie du premier album de Ian Dury début 78.
 
J'ai écrit des articles sur leurs artistes, publiés dans Best dès 1978, dont une interview de Ian Dury. Alan Cowderoy, leur attaché de presse, m'aimait bien et me filait des tas de disques. J'étais un fan de ska jamaïcain, que je commençais à découvrir à cette époque. Quand le guitariste anglais de mon groupe punk, Private Vices, m'a fait découvrir le premier 45 tours des Specials, je suis devenu fan instantanément. On jouait leur morceau ska "Gangsters" avec Private Vices aux répétitions, pour le plaisir. J'ai peu après publié le premier article paru sur le ska en France dans Best paru à la mi-novembre 1979, dans ma rubrique Londres "In The City", qui était très lue. Il a instantanément lancé une mode en France. Ça a vraiment démarré très fort.
 
 
Le premier single de Madness paru chez Stiff, une reprise du "One Step Beyond" de Prince Buster (NDLR : le 2nd après "Madness" face B du premier single de Madness "The prince chez 2-Tone), est sorti à ce moment-là, Stiff me l'a filé et ils se sont retrouvés dans "In The City". J'ai dessiné un personnage dans le style 2-Tone pour illustrer l'article (ce personnage a servi pour une pub Madness payée par Barclay, parue dans Best quelques semaines plus tard). Le groupe a bien aimé l'article - et le dessin.

Dessin de Bruno Blum publié dans le magazine "Best"
 
 
 
 
 
 
 
J'ai d'abord rencontré Madness pour Best en 1979. Je les ai vus sur scène, mais je ne sais plus où. À l'Electric Ballroom de Camden Town peut-être, et je les ai vus à Brighton aussi. J'avais sympathisé avec Woody, le batteur. Ils avaient un succès incroyable en Angleterre. J'ai continué à parler de la vague ska anglaise dans Best, notamment avec des articles sur le Selecter et le Beat. Le ska anglais est devenu la grande mode de l'hiver 1980 en France comme ailleurs. Entre Marley, UB 40, Peter Tosh, LKJ, le Clash, les Ruts, Gainsbourg et tant d'autres, c'était vraiment un mouvement important, la Jamaïque avait un impact énorme sur la pop music de l'époque.
 
Au printemps 1980 j'ai interviewé Suggs, qui a fait la couv de Best avec le titre "Jusqu'où le ska ?". C'était un numéro dans lequel figure aussi une de mes BD, cette fois sur Motörhead. J'ai dessiné pas mal de trucs pour eux. Augmentée de plusieurs pages, la BD est devenue un comic book Motörhead officiel, paru en Angleterre avec succès après une pré-publication dans New Music News. Madness a vu ma BD dans le numéro avec Suggs en couv, et leur manager a voulu me rencontrer. Il m'a appelé chez moi, à Queensgate.


 
 
 
Je leur ai rendu visite à leurs bureaux dans l'est de Londres, et ils m'ont proposé de créer un magazine BD sur Madness. L'idée était de pasticher plus ou moins The Beano, une des seules BD anglaises pour enfants qui ait connu un vrai succès populaire dans le pays. J'ai créé "Nutty Boys Comix" en 1980 avec Spike, une meuf de leur bande chargée du Madness Info Service. Le dessin de couverture a été fait avec Klaus, alias Gilles Hurtebize, mon associé avec qui j'avais fait la BD sur Motörhead. Mais Klaus est parti en France et m'a planté là en plein milieu du job.
 
Pour encrer mes dessins j'ai engagé Dave Mitchell, qui avait dessiné la couverture du single des Flamingos, le groupe de Nick Kent. Avec le recul, je trouve que son trait était trop fin, il aurait fallu utiliser un trait plus gras. Le scénario était de Spike et moi, et raconte les débuts du groupe. Je me suis tapé les couleurs. Ils ont sorti un comic book à Londres et ils ont fini par le mettre en cadeau dans un maxi 45 tours du groupe, "The Return of the Los Palmas". On peut voir une petite repro de la couv du comic book sur la couv du disque. Spike m'a solennellement offert un pin's du Madness Info Service.


 
J'ai aussi dessiné d'autres personnages ska et je les ai publiés dans Best
 
Je suis resté plus ou moins copain avec eux. Je trainais à l'époque avec Jenny, la chanteuse des Belle Stars, qui a été mariée avec Chris Foreman, le guitariste de Madness, plus tard. je me souviens les avoir vus jouer au Lyceum de Londres avec Desmond Dekker en première partie. Desmond est venu chanter avec eux à un moment. C'était super.
 
Interview réalisée par JP Boutellier / French-MIS le 06 novembre 2010. Un grand merci à Bruno pour sa disponibilité et sa gentillesse.






La presse de l'époque

Chronique de Bruno Blum dans le magazine "Best"

Rock and Folk N°181, février 1982



ARTICLE DU MAGAZINE "SALUT !" fin 80 (peu après la sortie d'Absolutely)
sur la tournée française de Madness

Vous pourrez remarquer que le journaliste n'y va pas avec le dos de la cuillère... 1 an après One Step Beyond, la plupart des magazines voulaient mettre un point final à la "vague Ska" et passer à une autre "mode"...
 
Si Maxime Chavanne lit ces lignes, qu'il nous contacte !! Nous aimerions savoir ce qu'il pense de la carrière et des disques de Madness 40 ans après ce reportage...

Pub magazine pour le concert de Madness au Pavillon Baltard du 25 octobre 1980



Madness, tournée française, fin 1980


Un grand merci à Neness, Mister B. Fred Boeuf et Rob Wheeler pour leur collaboration à cette page...