12 janv. 2017

Interview de Chris Foreman par le French-MIS, janvier 2017


INTERVIEW DE CHRIS FOREMAN



Quelques semaines après la sortie du nouvel album de Madness, “Can’t Touch Us Now” chez Universal, qui a été classé N°5 dans les charts outre-Manche,  Chris Foreman, guitariste et membre fondateur du groupe a eu la gentillesse de bien vouloir répondre aux questions du French-Mis.


De gauche à droite : Chris Foreman, Mike Barson, 
Lee Thompson, Suggs, Woody Woodgate, Mark Bedford




Le French-Mis : “Madness était en tournée en décembre 2016 en Grande Bretagne. Vous avez changé de nombreux titres dans votre track-list lors de ces concerts et certaines chansons comme “Cardiac Arrest” ou encore “Yesterday’s Men” n’avaient pas été jouées depuis longtemps...”

Chris Foreman : “J’ai fait la plupart de la set-list. J’en avais un peu assez de jouer “Bed and Breakfast Man”, “Shut Up” et “Take It Or Leave It” par exemple. Je voulais mettre autant de nouvelles chansons du nouvel album que d’habitude. Les années précédentes, nous avions inclus 3 nouvelles chansons dans le set et on changeait à chaque concert ces trois nouvelles chansons. J’ai pensé que pour cette tournée de décembre il serait plus judicieux de faire exactement le même concert chaque soir. Comme ça, le groupe connait bien les chansons, les ingénieurs sons et lumières aussi et tout roule parfaitement.”


Le French-Mis : “Allez-vous venir jouer en France en 2017 ?”

Chris Foreman : “Je pense que nous allons revenir à “La Belle France, Mais Oui !” (en français dans le texte, NDLR)

Le French-Mis : “C’est la première fois que Madness enregistre un album sans Carl. Quelle différence entre un enregistrement avec et sans Carl ?”

Chris Foreman : “Nous avons continuer à travailler. Nous avons composé des chansons et l’an dernier nous avons joué nos nouveaux titres en rotation (comme décrit dans ma réponse à ta première question) lors du “Grandslam” Tour. Le processus d’enregistrement de l’album a été très rapide... “Très vitesse tout de suite” (en français dans le texte, NDLR)


Le French-Mis : “Parlez-nous de votre travail sur le nouvel album de Madness”

Chris Foreman : “J’ai donné tout mon possible sur ce disque et je me suis assuré que le volume de mixage de la guitare sur les titres soit fort !”

Le French-Mis : “Vous avez composé le titre “Can’t Touch Us Now” avec Lee Thompson il y a pas mal de temps..."

Chris Foreman : “Oui, j’ai composé cette chanson il y a très longtemps avec Lee Thompson. Nous l’avons présenté au groupe et tout le monde l’a adoré.”

Le French-Mis : “Vous jouez du Mellotron dessus, une bonne expérience ?”

Chris Foreman : “Pas vraiment. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour l’utiliser car nous avons dû le rendre rapidement. Je n’ai donc pas pu faire les “bits” que je voulais faire réellement. C’est un appareil fantastique. Il a de longs rubans de bandes magnétiques (comme une cassette) avec des sons dessus. Je voulais des sons de cordes. Tout ce que vous entendez sur ce titre, c’est moi avec le mellotron qui bricole et fait l’imbécile sur l’intro... Ha ha ! Je joue aussi du mellotron sur “Blackbird”. Quelques sons de cordes basses sur les couplets."

Un Mellotron

Le French-Mis : “Parlez-nous de la composition du titre “Grandslam”

Chris Foreman : “J’ai dit à Suggs : “je veux composer un titre Ska inspiré par l’univers James Bond”. Je pense l’avoir réussi.”

Le French-Mis : “Blackbird” est un titre important pour vous...”

Chris Foreman : “Il parle d’une icone, Amy Winehouse. J’ai composé la musique et l’ai envoyé à Suggs. Ses paroles correspondent vraiment à la musique. Suggs l'a vue une ou deux fois et ils ont parlé un peu. C’est très triste qu’elle soit morte si jeune."


Amy Winehouse


Le French-Mis : “Catch You Crying” fait penser aux titres de The Madness, période 1987 / 1988... Vous l’avez composé il y a longtemps ?”

Chris Foreman : “Oh yeah, il y a des années... C'était censé être comme du Roxy Music et je n'ai jamais pensé que ce pourrait être une chanson de Madness. C’est un titre qui était destiné à Lee et moi. Quoi qu’il en soit, le morceau est arrivé avec une bonne version chantée et tout le monde l’a aimé. Un morceau difficile à enregistrer. j’ai utilisé une boîte à rythmes et certains pensaient que cela ne rendrait pas bien.”

Le French-Mis : “Un gros travail de guitare a été fait aussi sur “You Are My Everything”... A Chrissy Boy festival... Lol”

Chris Foreman : “Merci. Nous avions enregistré une très bonne démo de ce morceau, je pense, avant l’album Norton Folgate, peut être même avant l’album “Wonderful”. J’avais donc toutes les parties de guitare de prêtes. J’avais fait un très bon solo en utilisant ma pédale wah wah mais impossible de le retrouver quand nous avons mixé la chanson...”


Le French-Mis : “Given The Opportunity” est le seul titre  avec “Grandslam” à avoir un rythme Ska . Est-ce important pour vous d’avoir toujours quelques rythmes Ska sur un album de Madness ?”

Chris Foreman : “Oui, mais il est important de préciser que nous ne sommes pas un groupe 100 % Ska. L’album “One Step Beyond” a des titres comme “Rockin in Ab”, “Razorblade Alley”, "In the Middle of the Night", "Bed & Breakfast Man". Je ne dirais pas qu’ils sont Ska. Quoi qu'il en soit, les chansons viennent de la façon dont nous les écrivons. Je pense que "Mumbo Jumbo" a aussi une influence assez Ska."

Le French-Mis : “Quel a été votre meilleur moment en studio lors de l’enregistrement du nouvel album ?

Chris Foreman : “Tout était très agréable. Le mixage a été un peu stressant."

Le French-Mis : “Le moment le plus touchant sur le disque... “Pam the Hawk” ?

Chris Foreman : “Oui c'est une belle chanson, très triste. Suggs écrit de très bonnes paroles “vignettes”





Le French-Mis : “Avec du recul, regrettez-vous quelques chose au sujet de ce nouvel album ?”

Chris Foreman : “Quelques petits détails de mixage, quelques petites parties de guitare qui manquent (voir question sur “You Are My Everything” NDLR) mais dans l'ensemble c'est un grand album, je suis très fier de tout ça.

Le French-Mis : “Il y plusieurs couleurs, plusieurs univers dans cet album, un peu comme si vous aviez envie de faire le contraire d’un concept album...”

Chris Foreman : “Il n’y avait aucune marche à suivre ou plan de prévu. Nous écrivons uniquement des chansons chaque jour”

Le French-mis : “Certains fans réclament plus de chansons avec un tempo rapide comme sur “Baggy Trousers” ou “One Step Beyond”...

Chris Foreman : “C’est difficile à faire. je pense que le titre le plus proche de ces chansons est “Mumbo Jumbo”.


Le French-Mis : “Au sujet de la version deluxe de “Can’t Touch Us Now”, pouvez-vous nous présenter les personnes qui ont créé “The Greatest Show On Earth” ?”

Chris Foreman : “Je ne suis pas sûr de qui ils sont !”

Le French-mis : “Toujours au sujet de la version deluxe, un CD bonus était une très bonne idée, mais de nombreux fans espéraient y trouver aussi un DVD live, une bouteille de bière Madness ou un CD “best of” des showtime de Chrissy Boy”...

Chris Foreman : “je souhaite insister sur le fait que nous avons édité TOUTES les chansons que nous avons enregistré. Donc, rien de côté pour un CD bonus. Nous avions 16 chansons. Les deux premiers albums avaient 14 titres et nous avions assez de bonnes chansons. J’aurais souhaité un DVD dans la version deluxe mais nous n’avons pas eu le temps de le faire à cause des délais impartis pour la sortie de l’album.


Lee Thompson en "Mr Apples"


Le French-Mis : “Quelle joie de voir de nouveau Madness revenir avec des vrais clips...”

Chris Foreman : “J’ai eu l’idée pour la vidéo de “Mr Apples” de “déguiser” Lee en “Mr Apples”. Nous avons eu beaucoup de plaisir à faire ce clip. le premier “vrai” clip depuis des années.”



Le French-Mis : “De nombreux fans ne peuvent, hélas, pas se rendre au House Of Fun Weekender pour de multiples raisons : pas assez d’argent, habite trop loin etc... pensez-vous un jour sortir un coffret avec les concerts du HOF en CD et / ou DVD ?

Chris Foreman : “Non, parce que c'est une chose spéciale pour les gens qui viennent nous voir uniquement”





Le French-Mis : “Avez-vous des informations au sujet de l’édition deluxe de The Madness ? Universal qui édite votre dernier album détient des droits des catalogues EMI / Virgin. L'album de The Madness fait partie de ces fameux catalogues...”

Chris Foreman : “Rien de prévu, tout cela reste “dans les limbes”. Union Square ne peut rien faire... mais la chose positive c’est que nous sommes chez Universal...”




Le French-Mis : “Madness a repris de nombreux titres ces derniers temps sur scène ou dans des radios sessions comme “Kooks” de David Bowie ou encore “Sunny Afternoon” des Kinks. Une envie d’enregistrer un Dangermen Volume 2 ?”

Chris Foreman : “Cela ne me dérangerai pas. Je préfère que nous écrivions nos propres chansons.”

Le French-mis : “2019 arrive vite. Avez-vous prévu quelque chose pour les 40 ans de succès de Madness ?”

Chris Foreman : “Oui, je voudrais faire quelque chose de spécial, ce n’est pas loin...”

Le French-Mis : “Sur internet, des fans émettent des idées pour fêter les 40 ans du groupe. Certains aimeraient voir le groupe dans le même studio, avec le même staff (Langer / Winstanley / Robinson), les mêmes instruments que l’album “OSB” de 1979...

Chris Foreman : “Non... ha ha, nous venons juste de le faire, dans un sens. Avec Clive dans un vieux studio avec de vieux instruments...”


Gary Dovey


Le French-mis : “Quelques mots sur Gary Dovey (un des premiers batteurs du groupe avant qu'il ne s'appelle Madness, NDLR) John Bradbury (The Specials), Prince Buster, Rico Rodriguez qui nous ont hélas quittés il y a peu.."

Chris Foreman : “Avec Garry et Brad, cela a été un véritable choc, car ils étaient encore jeunes. Je n’avais pas vu Garry depuis un certain temps car il vivait aux USA. On se voyait de temps en temps et nous avions des nouvelles via Facebook. Je n’avais pas vu Brad aussi depuis des années mais je traînais souvent avec lui et sa femme dans les années 80. J’ai été très triste pour Rico et Prince Buster. Je savais qu’ils n’étaient pas en bonne santé. J’avais l’habitude de voir Rico de temps en temps. C’était un gars très marrant. Il se souvenait de moi [et de Madness] car nous avions fait la tournée 2Tone ensemble. Prince Buster a été une grande source d'inspiration pour Madness. Que c’est triste.




Le French-Mis : “Pouvez-vous nous dire avec quels instruments vous jouez en studio et sur scène ?”
Chris Foreman : “Je joue avec une Gibson SG, une Fender Telecaster American Standard avec Humbuckers (micro) et une Gretch Electromatic avec vibrato (Bigsby) plus un ampli Marshall JCM 900 series. Le Toerag studio a une multitude de pédales et Liam Watson en tire un super son.
Le French-Mis : “Un petit mot en français pour terminer ?”

Chris Foreman : “Mon plaisir ! Christophe J Foreman 2017"



Interview réalisée par Jean-Pierre Boutellier en décembre 2016 / janvier 2017 pour le French-Mis. / French-Mis Facebook




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire