29 nov. 2013

LE LE LE THE THE THE HOUSE OF FUN WEEKENDER


Hello !
   De retour sur terre après être allé au House of Fun Weekeender, 3ème du nom dans la sympathique bourgade balnéaire de Minehead, en face de Cardiff, sur le site de Butlins.
   Honnêtement, ce moment nous a été permis car nous faisions un concert là-bas le dimanche. Ainsi nous étions complètement invités le samedi et dimanche. Notre groupe, Indeed jouait, en effet, le dernier jour, en début de soirée (18h40).  Nous avions choisi d'arriver la veille au soir. Donc, ce samedi, nous entrons sur le site de Butlisn , des panneaux et banderoles "Madness"et "House of Fun Weekender" partout autour de nous ;  Jonathan Young du MIS nous accueille dans sa tenue de Young One (série anglaise trash des années 80 qui a invité Madness deux fois). Direction le grand pavillon qui abrite les grands concerts du week-end. Ce soir là, c'est soirée costumée, le public est invité à revêtir un déguisement évoquant une chanson (pas nécessairement de Madness). Et c'est là qu'ils sont très forts les angliches, plus excentriques tu meurs ! On les voit passer en groupe, en grappe, dans de belles tenues improbables, et on se dit qu'un week-end comme ça en France, c'est pas sûr du tout...




   Puis... le bonheur arrive, ce concert de Madness du samedi qui habituellement n'aligne que les hits... mais là, pointent trois petites perles : In the Middle of the Night (avec un alignement de sous-vêtements sur scène), Close escape et Razor Blade Alley chanté par Lee.


Merci, merci et encore merci, grande respiration ! Je peux vous dire qu'on saisit bien la chance d'être "in the right place at the right moment" (c'est comme çà qu'on dit in England, non ?). Le rappel invite Monsieur Barzo à jouer plusieurs fois "Swan Lake" puis nous amène Rhoda Dakar sur "Madness", ben voyons...Finalement, beaucoup de titres du premier album (9) dans ce set!


Après les 7 de Camden, une prestation de Prince Fatty, producteur d'Hollie Cook et du Lee Thompson Ska Orchestra nous attend mais, sages, nous rentrons, notre concert du lendemain y est pour quelque chose. On déambule un peu dans le pavillon qui se vide, on regarde, avec les yeux ronds, le stand des goodies...


 Et, autour de nous, toujours ces gens déguisés jusqu'au bout des ongles : il faut bien sûr déconner, mais il faut le faire sérieusement, avec style. Mission réussie !


   Le lendemain, on apprendra que Suggs est passé voir Prince Fatty, chanter "Ironshirt" mais qu'il était un peu (beaucoup) "entamé". Nous, on doit être sérieux, c'est notre premier concert in England. Le compte-rendu suivra sur notre propre site.


Le vendredi soir, Madness a joué l'intégralité du CD 1 de "The Liberty of Norton Folgate", ce qui inclut le magnifique "Africa" très rarement (jamais?)  joué live !!!



   Vraiment une grosse expérience ! Comme un monde à part quand vous y entrez
Le House of Fun 2014 est ouvert, foncez, si vous le pouvez.


Magnifiques photos prises  par Darren Dixon et le House of Fun Weekender (cliquez sur les noms)

                                                                                                                      Fredd

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire